Pearson

ELM ENTRAINEMENT A LA LECTURE DE MOTS
2009, KHOMSI A. , J. KHOMSI, F. PASQUET

Public Enfants
Adolescents 
Indication - Difficultés d'acquisition ou de maîtrise de la lecture 
Points forts - 1ère plateforme informatisée de remédiation des difficultés de lecture
- Outil souple, incluant des séries prêtes à être utilisées mais offrant aussi la possibilité au professionnel de créer ses propres séries
- Outil spécifiquement conçu pour que l'enfant s'entraîne à  la maison, entre les séances
- Base de 1500 mots environ, utilisables pour différents types de tâches, selon les besoins de l'enfant
- Disponibilité des âges d'acquisition des mots à l'oral et, classement des mots en fonction de la complexité orthographique (séries) 
voir la suite des informations



De nouvelles possibilités pour la remédiation des difficultés de lecture


Cette plateforme d’entraînement à la lecture, développée par A. Khomsi et F. Pasquet, comporte deux ensembles :

le 1er ensemble est destiné à être utilisé par lʼenfant en séance, en présence du professionnel. Il comporte 3 modules :

- Le Mot Juste, qui renforce l’orthographe lexicale de façon implicite

- Les Bonnes Lettres, qui vise à exercer la composante phono-alphabétique de la lecture en imposant de traiter la plupart des lettres de chaque mot sinon toutes

- Copie Différée, qui permet d’entraîner l’enfant à la fois sur le plan de l’orthographe et sur le plan phono-alphabétique via des séries d’images associées à des mots que l’enfant doit saisir après disparition de la zone de texte.

Ce sous-ensemble est composé de plus de mille deux cent images et mots correspondants, avec pour chaque l’âge d’acquisition estimé.

le 2ème ensemble a été créé pour permettre d’augmenter la fréquence de l’entraînement de l’enfant, si importante pour apprendre à lire.

Il propose 4 modules spécifiquement développés pour être utilisés à la maison entre les séances.

Le logiciel permet à l’orthophoniste de « contrôler » l’entraînement qui a été mené à la maison.

Les deux ensembles contiennent des séries fabriquées qui peuvent fonctionner de façon automatique (avec un palmarès, en fonction du niveau de complexité des mots) mais ils donnent aussi la possibilité au professionnel de créer et d’importer de nouvelles séries.

L’utilisation du logiciel est très souple : le professionnel dispose de 1500 mots et images environ, il peut ensuite définir ses séries en définissant le degré de complexité des mots, le temps d’exposition du mot / de l’image, le type d’exercice (remettre les lettres dans l’ordre, lire le mot, etc.).

ELM est préconisé dès l’apparition des difficultés de lecture (dès le milieu du 2nd trimestre au CP) jusqu’au Collège.

Concernant les plus jeunes (CP-CE2), il permet d’entraîner l’entrée dans l’écrit en minimisant l’appui sur le contexte (qui peut induire des contraintes futures pour acquérir une lecture experte).

Concernant les plus âgés (CE2 – Collège), il permet d’atteindre deux objectifs distincts, selon le profil de l’enfant :

• favoriser l’encodage implicite de l’orthographe lexicale

• augmenter la précision de la lecture de l’enfant (le contrôle de l’identification), en ralentissant sa vitesse de décodage et de lecture.

Pour tous, il permet bien sûr d’activer et de faire acquérir du vocabulaire.