Pearson

CORP R EPREUVE DE SCHEMA CORPOREL REVISEE
1966, MELJAC C. , BERGÈS J., STAMBAK M. (1966) MELJAC C., FAUCONNIER E., SCALABRINI J. (2010)*

Public Enfants 
Indication - Enfants atteints de dyslexies, dyscalculies, retards moteurs, dyspraxies, retards intellectuels, états psychotiques
- Etude de la représentation et de la construction du schéma corporel 
Points forts - Une épreuve beaucoup plus précise que le dessin, habituellement employé pour l'évaluation du schéma corporel
- Trois modes de passation complémentaires : évocation, construction, reproduction
- Le nouvel étalonnage fournit des normes actualisées et élargit l'administration aux enfants dès 3 ans
- Le nouveau manuel est enrichi d'études de cas 
voir la suite des informations
Passation  
Tps passation 30 mn environ 
Correction 1 mn 
Etalonnage 168 enfants de 3 à 11 ans 



Etude du schéma corporel


Les troubles du schéma corporel ont été incriminés dans de nombreuses anomalies observées chez l’enfant : dyslexies, dyscalculies, retards moteurs, dyspraxies, retards intellectuels, états psychotiques.

L’épreuve de SCHEMA CORPOREL a pour but d’évaluer la représentation que l’enfant a de son propre corps, et des rapports entre les différentes parties de son corps à travers la manipulation de pièces de puzzle non jointives.

L’épreuve comprend deux niveaux de représentation du corps et du visage :
-    de face pour les 3-8 ans,
-    de profil au-delà de 8 ans.


Ses spécificités la démarquent des autres tests qui cherchent à évaluer le schéma corporel à travers le dessin ou encore des tâches d’orientation ou d’imitation de gestes.
-    L’épreuve fait très peu intervenir la motricité. Le geste de construction demandé n’est pas difficile, son exécution est aisée dès l’âge de 3 ans.
-    Tous les points de repère qui auraient pu faciliter la juxtaposition des pièces à assembler ont été éliminés, afin de s’éloigner le plus possible d’une activité de « puzzle ».
-    La manipulation du matériel est stimulante, et la tâche étant définie, l’enfant est moins libre de s’en détourner rapidement qu’avec le dessin notamment.

L’épreuve de SCHEMA CORPOREL révisée propose un nouvel étalonnage et permet l’évaluation des enfants dès 3 ans.

Le nouveau manuel propose plusieurs études de cas pour faciliter la prise en main de l’outil et aborder des problématiques spécifiques.   
La feuille de cotation a également été révisée afin d’être plus pratique et ergonomique.




* Avec la collaboration de Fabienne Camilli