Pearson

REY TEST DE LA FIGURE COMPLEXE DE REY
1960, REY A. (1960) P. WALLON C. MESMIN (2009)

Public Enfants
Adultes
Adolescents 
Indication - Etude du niveau intellectuel et perspectivo-moteur du sujet 
Points forts - Nouvel étalonnage
- Aide à apprécier le niveau de développement intellectuel et perceptivo-moteur des enfants et des adolescents
- Facilite la détection des troubles congénitaux ou acquis de la structuration spatiale et des praxies
- Cas cliniques inclus dans le manuel (troubles de la mémoire, maladie de Parkinson, passage scolaire anticipé) 
voir la suite des informations


NOUVEAUTE
Activité perceptive et mémoire visuelle


Le test de la Figure Complexe de Rey est un test de copie et de reproduction de mémoire d'une figure géométrique complexe. Ce test fait appel à l’intelligence générale du sujet, ainsi qu’à ses aptitudes à la structuration perceptive.
Il évalue l'activité perceptive et graphomotrice ainsi que la mémoire de travail, l’attention, les capacités de synthèse et la rétention mnésique.
L’épreuve offre de nombreuses applications. Elle permet au praticien de faire le point sur le niveau intellectuel et perceptivo-moteur du sujet, et également de déceler les troubles congénitaux ou acquis de la structuration spatiale.

Dans un premier temps, on demande au sujet de copier la figure qui lui est présentée sur une demie feuille cartonnée A4. Dans un second temps, il doit la reproduire de mémoire.

Un important travail de révision des procédures de cotation et des normes a été effectué.
Le nouveau guide d’utilisation et d’interprétation propose un nouvel étalonnage composé de 1800 sujets de 3 ans à l’âge adulte.
Une nouvelle procédure de cotation  permet :
-    une analyse plus approfondie  en types et sous-types,
-    une analyse graphométrique des « caractères du trait » (rayures et crayonnages ou tracé surligné…) pour éclairer, le cas échéant, des éléments cliniques caractéristiques, présentés par le sujet lors de l’entretien
-    une analyse des paramètres dynamiques du tracé : taille et durée d’exécution.
Ces éléments permettent de poser des hypothèses sur l’espace physique ou psychologique qu’utilise le sujet dans son existence ainsi que sur sa rapidité ou sa lenteur.