Pearson

Historique

Les ECPA sont issues du département « Psychologie Appliquée » d’une société d’ingénieurs en organisation fondée pendant la seconde guerre mondiale par le polytechnicien, André Vidal. Très tôt celui-ci associe à son équipe d’ingénieurs-conseils, des psychologues et des  psychiatres, conscient de l’importance des facteurs humains dans la bonne marche des entreprises, et persuadé de l’intérêt d’outils objectifs et rigoureux, tels que les tests, pour recruter vite et bien dans une France en pleine reconstruction.

Dès 1948 des contrats exclusifs d’adaptation et de diffusion sont signés avec les principaux éditeurs et auteurs qui font l’histoire de la mesure scientifique par la méthode des tests : D. Wechsler, R.B. Cattell, P. Guilford, Grace Arthur, C.Kohs, ,L. Thurstone, J. Crawford, L. Gordon, S. Porteus, S. Rosenweig, H. Murray, L. Bellak, H. Rorschach… Ces épreuves telles que le WISC ou le MMPI, sont toujours considérées comme des références dans le domaine de l’évaluation clinique.

Avec l’appui du Professeur Pichot et du Docteur Lepez, la « Revue de Psychologie Appliquée » est fondée ; elle deviendra ensuite la Revue Européenne de Psychologie Appliquée, qui est l’expression de la recherche appliquée de haut niveau.

En 1968, les Editions du Centre de Psychologie Appliquée prennent leur autonomie et deviennent la première maison d'édition française d’outils d’évaluation des personnes. Dès leurs origines, les ECPA disposent d'un département de Recherche et Développement intégré. Composé de psychologues, de statisticiens et de praticiens de terrain, le département adapte les principaux tests internationaux à la population française, édite des outils d'auteurs français et euopéens, et crée des tests sur mesure pour répondre à des demandes spécifiques.

Au fil des années les ECPA développent une gamme complète d’outils, reconnus sur le plan national et international, pour leur intérêt pratique et leurs qualités psychométriques : les échelles de Wechsler (WPPSI, WISC), celles de McCarthy, mais aussi des outils d’auteurs européens tels que J. Piaget, A. Gesell, J. Bergès, I. Lézine, I. Casati, M. Auzias, N. Stambak, etc.

En 1990, les ECPA deviennent membres de l’ETPG (European Test Publisher Group), qui travaille sur la qualité des instruments et des services proposés aux utilisateurs de tests pour renforcer l’usage responsable et compétent des tests, protéger les copyrights dans l’intérêt des auteurs, des utilisateurs et des personnes évaluées.

A partir des années 90, les ECPA étendent progressivement leur champ d’intervention en développant des outils accessibles à d’autres professionnels que les psychologues : professionnels des Ressources Humaines, orthophonistes, psychomotriciens, ergothérapeutes.

Dans le respect de ses principes fondateurs, les ECPA s’assurent de la formation des personnes qui acquièrent des tests.

Pour permettre aux professionnels des Ressources Humaines de maîtriser complètement leurs outils, les ECPA leur proposent des séminaires de formation, préalable nécessaire à l’achat des tests. C'est ainsi que les ECPA accueillent plus de 1700 professionnels chaque année en formation.

En 2004, les ECPA et les EAP- Editions et Applications Psychologiques, bien connues des professionnels de l’évaluation, fusionnent. Le catalogue de tests se trouve ainsi enrichi d'épreuves créées par des auteurs de référence comme R. Zazzo, A. Binet, T. Simon, R. Bonnardel.
La mise en commun des compétences de ces deux maisons d’édition permet de mieux répondre aux besoins des utilisateurs.

En 2012, les ECPA continuent d’être le leader du secteur de l’édition de tests en France.

Durant leurs soixante années d'expérience, elles ont toujours conservé l'esprit d'innovation et l'exigence scientifique de leurs débuts. Elles ont aussi su s'adapter aux besoins émergents des professionnels de la santé, de l'enfance, de l'Education et des Ressources Humaines.
Elles offrent aujourd’hui à ces professionnels un choix de plus de 200 tests, des nouveautés chaque année et la garantie d'utiliser des outils fiables.