Pearson

EPOCY-2-3 EPREUVE DE POSITIONNEMENT EN CYCLES 2 ET 3
2011, ZANGA A.

Public Enfants 
Indication - Evaluation qualitative et quantitative des compétences en mathématiques, en orthographe et en lecture de l'élève du CP à la fin du CM1
- Positionnement de l'élève dans une classe et dans un cycle 
Points forts - Simple à administrer et à coter
- Résultats faciles à communiquer et à comprendre
- Administration individuelle ou collective 
voir la suite des informations
Passation Individuelle ou collective 
Tps passation - Mathématiques : 40 à 50 mn - Orthographe : 25 à 35 mn - Lecture : 3 à 5 mn 
Correction 10 mn 
Etalonnage 930 sujets pour l'étalonnage de mi-année (janvier-février) 1250 sujets pour l'étalonnage de fin d'année (juin) 



Positionner l’élève dans une classe et dans un cycle



LʼÉpreuve de Positionnement en Cycles II et III regroupe trois évaluations permettant de tester les acquis de lʼélève dans le domaine des mathématiques, de lʼorthographe et de la lecture. Chacune des trois évaluations se compose de subtests scolaires dont les items sont basés sur les programmes officiels.

Lʼépreuve, similaire pour tous les niveaux du CP à la fin du CM1, sʼorganise de la façon suivante :

  • Mathématiques (27 items) :

           - 7 items de numération
           - 5 items de mécanismes opératoires
           - 15 items de résolution de problèmes

  • Orthographe (47 items): dictée composée de 3 lettres, de 4 mots et dʼun texte de 40 mots

 

  • Lecture chronométrée dʼun texte découpé en 3 parties (14, 46 ou 68 items).


Les résultats de lʼélève sont présentés dans un profil sous forme de pourcentages de réussite en mathématiques, orthographe et lecture. Ils donnent une image précise de sa position dans le cycle et la classe qui devraient être les siens. Il met en évidence chez lʼélève une éventuelle dysharmonie des résultats entre les domaines évalués.

Une fois établi le diagnostic des difficultés de lʼélève, le professionnel peut cibler concrètement le type de remédiation ou de soutien nécessaire à lʼélève, et décider de lʼorientation qui lui est la mieux adaptée.

Lʼépreuve permet aussi dʼapprécier lʼavance dʼun élève en termes dʼacquis scolaire, très utile dans le cadre dʼune orientation vers un niveau de classe supérieur.