Pearson

DIRE & FAIRE DIRE & FAIRE
2009, KHOMSI A. , F. PASQUET, A. PARBEAU-GUENO

Public enfants à partir de 3 ans 
Indication - Enfants présentant des difficultés de langage oral 
Matériel - 18 séances de travail (67 planches)
- 2 séances optionnelles (8 planches)
- matériel maison 
voir la suite des informations
Passation  
Tps passation séances de 15 à 30 mn 
Correction  
Etalonnage  




PRISE EN CHARGE PRECOCE DES DYSFONCTIONNEMENTS DU LANGAGE ORAL, A PARTIR DE 3 ANS


Dire & Faire est un programme d’entraînement qui vise le développement de la morphosyntaxe chez des enfants présentant des dysfonctionnements ou des retards d’acquisition du langage oral. Il s’appuie sur deux piliers du développement linguistique : une mobilisation intensive du vocabulaire nominal et une activation des structures liées aux verbes. Ce travail conduit peu à peu l’enfant à produire des récits, piliers du langage de communication. 
Pour ces raisons, la progression de Dire & Faire a été pensée autour de 3 temps qui correspondent à des étapes importantes de l’acquisition du langage.

-    Le premier module, "Evènements" recrée le cadre des « routines » interactives à partir d’images d’objets ou de mini-scènes. Les unités linguistiques sont simples, lexicales ou petits énoncés. Ce module qui permet de travailler le vocabulaire de l'enfant, a pour but de structurer les bases linguistiques nécessaires à la poursuite du programme.
 
-    Le deuxième module, constitué essentiellement des planches "Scènes" permet d'entraîner l'enfant à partir des structures mobilisées par les verbes et ainsi de l’introduire au récit. Une liste de questions est fournie avec ces planches afin d'exploiter au mieux les évènements de chacune des scènes. Elles constituent un support qui dynamise l'interaction verbale et  sont formulées de façon à induire une variabilité dans la structure syntaxique des réponses des enfants.

-    Enfin, le troisième module va amener l'enfant à produire un récit. Pour adapter la progression aux aptitudes des enfants, les récits, présentés sous forme de mini-bandes dessinées, sont préalablement traités en réception. Des planches "Et Avant?" sont utilisées à ce moment de l'entraînement, pour aider l'enfant à construire un récit à partir d'une situation initiale.

Les acquis des premiers modules (noms et verbes) sont mobilisés tout au long de la progression et ceci jusqu’à la fin de l’entraînement (vocabulaire, morphosyntaxe et discours).

On sait par ailleurs qu’une phonologie perturbée, en réception et production, est, la plupart du temps, constitutive des troubles de développement du langage oral. Ainsi, chaque séance de Dire & Faire comprend une planche Phonologie afin de s'assurer qu’elle n’est pas un obstacle à la redynamisation du développement langagier.

2 types de planches Phonologies sont proposées :

-    Les planches "Ralenti" cherchent à amener l'enfant à ralentir ses mouvements articulatoires, avec des exercices de ralenti imité puis de ralenti seul.

-    Les planches "Bien dit- mal dit" pour lesquelles l'enfant doit juger du caractère correct de la déformation phonologique de mots prononcés par le professionnel. Il s’agit bien entendu d’un jeu avec une mobilisation implicite des représentations et non pas d’une approche métalinguistique.

Le matériel comprend enfin des planches dites Maison qui permettent à l’enfant de s'exercer entre les séances pour un meilleur résultat de la remédiation. Le fonctionnement des planches, expliqué aux parents et aux partenaires éducatifs, est adapté à une utilisation « non-professionnelle ».

Chaque planche permet à la fois de solidifier les acquis de la séance précédente mais aussi de préparer la séance suivante. Certains mots, énoncés ou situations ne réfèrent à aucune des deux séances pour que le projet de remobilisation du langage ne s’arrête pas à une série d’items travaillés.

On citera :

-    Les Pioches Maison, pour lesquelles il s'agit de dénommer des images d'objets (Qu'est-ce que c'est?) et de manipuler des structures syntaxiques variées (Qu'est-ce qu'il fait?).

-    Les Scènes Maison, proposées à partir du deuxième module, sollicitent une organisation dans la description des évènements. Chacune d'entre elle est donnée à la fin de la séance pendant laquelle la scène a été travaillée.

-    Les Récits Maison, proposés à partir du troisième module, permettent aux parents de raconter l'histoire de la séance plusieurs fois dans la semaine, en adaptant les modalités aux habitudes de l'enfant (par exemple, il peut la raconter lui-même une fois)