Pearson

EPMO EXAMEN PSYCHOMOTEUR
2005, LEPLAT F.

Public Enfants 
Indication - Examen psychomoteur 
Points forts - Propose une mise en forme et une synthèse des épreuves classiques du bilan psychomoteur  
voir la suite des informations


Protocole d'observation et d'aide au bilan psychomoteur


Objectif

Fondé sur des connaissances théoriques solides, enrichi par plus de vingt années de pratique en CAMPS et CMPP, cet examen psychomoteur présente une synthèse d’observations cliniques structurées, qui rend compte des problèmes et du fonctionnement singulier d’un sujet unique.

L’examen psychomoteur cherche à évaluer un équipement, des potentialités, un niveau de maturation et à observer le sujet dans l’utilisation de sa motricité, dans l’organisation de sa régularisation tonique (en référence à Wallon), dans sa mélodie kinétique (en référence à Ajurraguerra), dans la constitution de son enveloppe corporelle (en s’appuyant sur les travaux de Bergès), dans la structuration de ses repères en lien avec une observation des processus intellectuels et cognitifs.

Description

L’examen se déroule en séquences organisées en trois temps :

  • - La rencontre avec l’enfant et ses parents : le protocole intègre un guide pour l’entretien (motif de la demande, ce que disent les parents du trouble, etc.) et une grille d’observation simplifiée (dialogue tonique, réaction à la séparation…)

  • - L’examen proprement dit qui réactualise des épreuves confirmées et qui constituent des références pour nombre de psychomotriciens. Le protocole propose une mise en forme de son déroulement, un cadre de parcours qui évalue :

    - Pour les enfants de moins de six ans :
    le contrôle postural et l'équilibre statique, l'équilibre dynamique, les coordinations motrices, l'organisation visuo-manuelle, le graphisme, le schéma corporel, la latéralisation, l'organisation temporo-spatiale, le tonus
    - Pour les enfants de plus de six ans :
    le contrôle postural et l’équilibre statique, la mémorisation d’un mouvement, l’équilibre dynamique, les coordinations et les praxies, le schéma corporel, la latéralisation, l’organisation temporo-spatiale, le tonus, les réactions tonico-émotionnelles, l’écriture et le graphisme, le jeu libre.


Le protocole facilite la prise de notes d’observation par des grilles d’observation complémentaires dont les rubriques précisent de multiples éléments du comportement et du mode de communication verbale et extra-verbale de l’enfant.

  • L’après-coup,

- temps de relecture et d’analyse pour faire des liens entre les différentes observations, pour comprendre plutôt que d’expliquer la difficulté et préciser l’importance quantitative des conduites symptomatiques,

- temps de rédaction du bilan administratif, qui définit les troubles et désordres psychomoteurs selon le décret de compétence de la profession,

- temps d’échange avec l’enfant et ses parents pour proposer une aide thérapeutique et rééducative appropriée.