Pearson

AD-MATH 1 ACTIVITES DE DEVELOPPEMENT DES MATHEMATIQUES PAR LE JEU
2001, CORNET M. C., S. GOERLICH, A. VANMUYSEN et C. VAN NIEUWENHOVEN

Public Enfants 
Indication - Difficulté d'apprentissage en mathématiques ou vérification des prérequis pour le passage dans l'enseignement primaire 
Points forts - Un cadre théorique solide qui intègre les apports de la psychologie didactique des mathématiques
- Une analyse des concepts mathématiques précise et explicitée inscrite dans une progression
- Une adaptation possible des jeux en fonction du contexte de remédiation (utilisation collective, individuelle, âge des enfants, etc.)
- Des outils d'observation complémentaires pour affiner le diagnostic 
voir la suite des informations
Passation  
Tps passation environ 20 mn par activité (le jeu peut être utilisé à plusieurs reprises) 
Correction  
Etalonnage  



Outil de remédiation en lien avec TEDI-MATH

Au-delà du diagnostic, une sérieuse carence existe dans le domaine des outils de
remédiation en mathématiques. L’objectif de ces outils de remédiation par le jeu est de fournir
aux psychologues et à toutes les personnes (orthophonistes, etc.), qui prennent en charge le
suivi des enfants en difficulté, des ressources leur permettant de mener une remédiation
sérieuse et basée sur les recherches récentes dans le domaine de la psychologie de
l’apprentissage et de la didactique des mathématiques.

Ces outils stimulent le développement cognitif des enfants par la confrontation des idées et
des stratégies en leur proposant des activités ludiques dans lesquelles ils s’engagent avec la
motivation nécessaire pour surmonter leurs difficultés.

Découpés en compétences nécessaires à la construction du nombre et des opérations de
base, les outils de remédiation sont un lien direct avec le TEDI-MATH, qui permet d’établir un
diagnostic précis des difficultés d’apprentissage dans ce domaine.

Première mallette dʼoutils : la reconnaissance des quantités par les différents
sens


Le premier ensemble d’outils de remédiation concerne la première rencontre de l’enfant avec
les quantités par les différents sens (visuel, auditif et tactile). La reconnaissance de la quantité
est un prérequis nécessaire à la construction du nombre en lien avec le comptage et le
dénombrement. Ces premiers apprentissages numériques se contruisent dès l’enseignement
maternel. D’autres outils sont en cours de construction pour intervenir sur les autres
compétences nécessaires à la construction du nombre (système en base dix, décomposition
additive, opérations, etc.).

  • Rendez-moi mes pommes (4-6 ans) : reconnaissance visuelle (1)

            Le pommier a perdu ses fruits. Qui sera le premier à les lui restituer ? Un jeu qui stimule
            la reconnaissance visuelle de quantités dans une situation concrète et attractive de
            manipulation.

  • Des sons plein les oreilles (5-7 ans) : reconnaissance auditive (2)

            Quelle cacophonie ! Tous les sons des intruments sont mélangés. Qui sera le premier à
            les reconnaître et à les organiser ? Un jeu qui stimule la reconnaissance auditive de
            quantités par l’écoute attentive de séquences de sons enregistrés.

  • Attention le chasseur revient (5-8 ans) : reconnaissance auditive (3)

             Les animaux de la forêt sont emprisonnés. Saurez-vous collaborer pour leur rendre leur
             liberté avant le retour du chasseur ? Un jeu de coopération centré sur la
             reconnaissance auditive de quantités dans lequel les enfants écoutent et produisent
            des sons.

  • Vite, lʼhiver arrive ! (4-6 ans) : reconnaissance tactile (4)

            L’hiver approche… Allez-vous arriver à constituer ensemble une réserve de noisettes
            pour l’écureuil ? Un jeu de coopération dans lequel la reconnaissance tactile de
            quantités est stimulée par la manipulation de cartes en relief.