Pearson

ELO EVALUATION DU LANGAGE ORAL
2001, KHOMSI A.

Public Enfants 
Indication - Evaluation de la compétence orale
- Repérage et analyse des troubles du développement du langage 
Points forts - Passation rapide (30 minutes)
- Etablissement immédiat d'un profil qui situe l'enfant par rapport aux normes
- Prise en compte de l'hétérogénéité de son profil pour élaborer une stratégie de prise en charge personnalisée 
voir la suite des informations



Bilan de langage : description et analyse des cas à l'aide de profils de performance

Cette batterie de six épreuves doit être considérée comme un bilan de langage oral complet. Elle est destinée à décrire et évaluer, de façon fine, diverses composantes de la compétence orale et donc évaluer aussi le “risque” lecture.

Elle est composée des épreuves suivantes :

Vocabulaire, Phonologie, Compréhension et Production Linguistique, aussi bien en réception qu'en production. Une analyse clinique fine de ces domaines permet d'établir des profils individuels et d'identifier la composante sur laquelle il y a lieu d'intervenir, directement ou indirectement.

  • Vocabulaire comporte deux épreuves :

            Lexique en Réception (LexR) : l’enfant désigne une image parmi quatre
           à partir d’un nom d’objet proposé (20 planches).
            Lexique en Production (LexP) : l’enfant dénomme une image en répondant à la
           question “qu’est-ce que c’est ?” (série de 50 images) ou “qu’est-ce qu’il fait ?”
           (série de 10 images pour les plus jeunes).

  •  Compréhension

             L’enfant choisit une image parmi quatre, correspondant exactement à l’énoncé
             proposé. Pour une partie des énoncés, il est implicitement demandé une deuxième
            désignation en cas d’erreur. Cette épreuve est composée de deux sous-ensembles :


             - L’épreuve C1 à contenu “imageable” pour lesquels une représentation
              de l’image cible peut être construite à partir de compétences morphosyntaxiques minimales.
             - L’épreuve C2 est proposée à partir de la GSM ; elle comporte 16 énoncés à contenu
               inférentiel mettant en œuvre des compétences morphosyntaxiques complexes et/ou
              des compétences méta-discursives.

Cette épreuve permet de décrire les stratégies de compréhension :

- selon la taille de l’unité linguistique traitée (stratégie lexicale, propositionnelle, narrative)

- selon le type de représentation cognitive auquel renvoie l’énoncé (stratégie de compréhension imagée, stratégie de compréhension inférentielle)

- selon les connaissances utilisées (stratégies pragmatiques, stratégies méta-discursives).

  • Phonologie

L’épreuve de Répétition de Mots (RepM) évalue la phonologie lexicale.
La première série est facile, même si tous les mots ne sont pas nécessairement
familiers. La deuxième série comporte des mots beaucoup plus complexes, ce qui
la rend sensible à tout trouble phonologique.

  • Production linguistique

            Deux épreuves sont utilisées pour explorer les compétences morphosyntaxiques
            de l’enfant :
            Répétition d’Enoncés pour les enfants de maternelle.
            Production d’Enoncés dans laquelle l’enfant complète une phrase du type :
           “sur cette image, il n’y a qu’un seul oiseau ; sur l’autre image il y a… plusieurs oiseaux”.

Cette épreuve met en évidence les dysfonctionnements linguistiques impliquant le traitement de la morphologie ou de la syntaxe, ainsi que les dysfonctionnements pragmatiques dans lesquels l’enfant ne tient pas compte du contexte linguistique et pragmatique proposé.





Des profils, construits à partir des notes globales, permettent d’identifier les caractéristiques particulières du fonctionnement de chaque enfant, entre autres, le caractère dysharmonique ou non des diverses composantes explorées. Ils sont complétés par des profils spécifiques à chaque épreuve, construits à partir de diverses sous-notes calculées qui permettent d’affiner l’analyse des cas.

La plupart des épreuves sont organisées de telle sorte qu’un critère d’arrêt permet de ne pas utiliser l’ensemble des items. Dans ce cas, les items non utilisés peuvent l’être en cours ou en fin de prise en charge.